Plan urbain de mobilité (PUM) liégeois: un futur viaduc au-dessus de l’Ourthe ?

Jusqu’au 7 janvier 2019, un projet de Plan urbain de mobilité (PUM) pour l’arrondissement de Liège est soumis à l’enquête publique. Sont également soumis à enquête, un Rapport des incidences environnementales (RIE), ainsi que son Résumé non technique.

« Un PUM est établi à l’échelle d’une agglomération urbaine. Il est un document d’orientation (valeur indicative et non réglementaire) portant sur l’organisation et la gestion des déplacements, le stationnement et l’accessibilité en général. L’agglomération urbaine concernée par le PUM est donc ici l’Arrondissement de Liège. Celui-ci regroupe les 7 communes de la ‘première couronne’ de la Ville de Liège (Ans, Beyne-Heusay, Chaudfontaine, Fléron, Herstal, Saint-Nicolas et Seraing) et les 16 communes de la ‘seconde couronne’ (Awans, Aywaille, Bassenge, Blégny, Comblain-au-Pont, Dalhem, Esneux, Flémalle, Grâce-Hollogne, Juprelle, Neupré, Oupeye, Soumagne, Sprimont, Trooz et Visé), soit 24 communes au total » (Résumé non technique, page 6).

Toutes les infos sur le PUM, ainsi que les documents soumis à enquête, sont sur le PORTAIL DE LA MOBILITE EN WALLONIE

Bien que le PUM affirme vouloir favoriser la mobilité douce, les transports en commun et le covoiturage,

Sur cette carte, on voit le réseau autoroutier existant (en orange), le tracé du CHB (en rouge) et l’inévitable tronçon suivant Beaufays-Boncelles par un viaduc au-dessus de la vallée de l'Ourthe (en bleu).

Sur cette carte, on voit le réseau autoroutier existant (en orange), le tracé du CHB (en rouge) et le tronçon suivant Beaufays-Boncelles par un viaduc au-dessus de la vallée de l’Ourthe (en bleu) (Fr. Schreuer).

il reprend un vieux projet, longtemps combattu par les associations de défense de l’environnement : la « liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux-Beaufays » (en abrégé : CHB).

Symbolisant le règne qu’on aimerait considérer comme dépassé du « tout pour l’auto », cette liaison se traduira par la disparition de plusieurs zones d’intérêt paysager et de réserves de biodiversité sur le plateau de Herve et la vallée de l’Amblève. Sa construction induirait une augmentation de la pollution le long de son parcours, des nuisances sonores et un appel d’air pour de nouveaux lotissements et zones d’activité.

Comme l’objectif du PUM est de soulager l’engorgement automobile de la ville de Liège en amorçant un contournement autoroutier, il est à craindre que d’autres liaisons autoroutières se profilent à l’avenir, la plus probable, selon certains, étant un viaduc au-dessus de la vallée de l’Ourthe entre Beaufays et Boncelles à hauteur de Méry.

De quoi défigurer définitivement la vallée de l’Ourthe !

Information sur le PUM et le probable viaduc de Tilff/Méry : ICI

Pour donner son avis sur  le PUM, plusieurs solutions existent (date limite le 7/01/2019):

  • Le questionnaire en ligne sur le Portail mobilité (cette option est vivement souhaitée)
  • Un courrier électronique, daté et identifié (nom, prénom, adresse) sous peine de nullité, adressé à pum.liege@spw.wallonie.be
  • Un courrier postal, daté et identifié sous peine de nullité, adressé à :

PUM de Liège

SPW – DO211 Direction de la planification de la mobilité

Boulevard du Nord 8 à 5000  Namur.

Pour s’opposer au projet CHB et au projet de PUM dans sa version actuelle, on peut s’inspirer d’un projet de lettre très argumenté sur le site du GROUPEMENT CHB

A envoyer comme indiqué ci-dessus avant le 7 janvier 2019.

 

 

 

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.